Stacks Image 143

Annie Lavoisier est passionnée depuis toute petite par les Cobs.
Les Cobs Normands sont une race à part de chevaux de trait.
Voici pourquoi.

Une origine Normande

Le Cob Normand est issu, comme son nom l'indique, d'une région réputée pour son élevage équin : la Normandie, grâce à la qualité de son sol et de ses herbages, mais aussi à l'expérience et l'excellence acquises par ses éleveurs. Le Cob normand est beaucoup moins connu, bien qu'il soit populaire dans sa région d'origine. Il tient son nom de Cob par analogie avec ses cousins anglais et irlandais auxquels il ressemble beaucoup, le qualificatif de « normand » faisant référence à ses origines.
Stacks Image 155
Stacks Image 2

Le Cob : un cas à part

Rattaché généralement aux races de chevaux de trait par défaut, le Cob normand est en réalité un cas « à part » dans cette catégorie, dans la mesure où son histoire est différente de celle des autres races de trait françaises : il est le seul, en effet, à être entré en croisement pour la production de chevaux de sport, et de ce fait, il n'a pas subi l'alourdissement excessif qu'on réserve aux chevaux destinés à la boucherie, ce qui a été le cas d'autres chevaux de la région, notamment les Percherons.
Stacks Image 159

Un carrossier par excellence

Le Cob est une race de cheval carrossier, c'est-à-dire qu'il est voué, dans le domaine de la traction hippomobile, à tracter des véhicules légers destinés au transport des personnes. Il est issu du carrossier normand du XIXème siècle, cheval de traction légère croisé avec le trotteur Norfolk puis avec le Pur Sang. Il émerge en tant que race au début du XXème siècle, et connaît une courte sélection pour les travaux agricoles avant de participer à la formation du Selle français
Stacks Image 157
Stacks Image 4

Stacks Image 49

La légende du Cob tondu

Savez-vous pourquoi les Cobs normands sont très souvent tondus ? La légende veut que les Cobs aient été beaucoup utilisés comme chevaux de guerre, et que pour éviter les corvées d'entretien ils étaient tondus, tout simplement. Depuis, il est d'usage de conserver leur tonsure.

Stacks Image 51

Images © COBService / Jeff Lubrano / Annie Lavoisier / Shutterstock / source : Wikipedia France

Stacks Image 165